Jean Poulallion, invité de Mirabelle TV

Jean POULALLION, Président de l’UE57, a fait un point sur la situation économique des entreprises mosellanes. Invité de Mirabelle TV le mardi 7 avril, il revient sur les mesures prises par l’Etat et appelle à considérer les intérêts partagés à la sortie de la crise.


La santé avant tout

Pour Jean Poulallion, « l’état d’esprit des chefs d’entreprise va d’abord aux soignants car nous sommes bien conscients que ce que l’on vit aujourd’hui est un moment assez particulier où les héros du quotidien sont les médecins, les soignants, les infirmiers, et les intervenants en EHPAD. »

Nous souhaitons également rendre hommage aux personnes malades et décédées : « J’ai une pensée particulière pour Messieurs Roland Tritz, Président section commerce aux Prud’hommes de Metz et Antoine Diebold, Président Tribunal de Prud’hommes de Forbach. Nous sommes très attristés par leur décès. »

Interrogé sur la santé des salariés, Jean Poulallion explique qu’« aucun chef d’entreprise ne veut faire prendre de risque à la population et encore moins aux salariés qui sont les personnes avec qui nous travaillons tous les jours. Nous savons que la reprise ne sera possible qu’avec les salariés. »

Des guides sont mis en place par les principales fédérations et régulièrement relayés par l’UE57.

Les entreprises ne sont pas seules

Jean Poulallion « souhaite envoyer un message extrêmement positif et élogieux à tous les services de l’Etat en général, qui sont particulièrement mobilisés et sur lesquels les entreprises peuvent vraiment compter. »

La Direccte et la Préfecture de Moselle sont constamment à l’écoute et apportent leur soutien en permanence aux entreprises. De son côté, « la BPI traite des centaines de dossiers par jour pour pouvoir apporter ce pont aérien de cash qui va permettre de faire tenir les trésoreries des entreprises ».

Jean Poulallion remercie ces différents services car les entreprises sont « énormément mises à mal par cette inactivité. » 

Concernant les mesures mises en place par l’Etat pour sécuriser la situation actuelle, le Président de l’UE57 confirme que « ce ne sont pas des subventions. Ce sont des masses d’argent garanties par l’Etat qui vont devoir être remboursées par les entreprises. »

L’après-crise, un travail collectif

Jean Poulallion appelle à une reprise de la commande des entreprises, et des particuliers en BtoB comme en BtoC.

Interrogé sur l’après-crise, Jean Poulallion imagine un après « qui doit passer en intérêts partagés entre les entreprises et les clients. Les entreprises ne fonctionnent pas sans client, donc la reprise dépendra fondamentalement de la capacité que ces entreprises auront à recréer des relations avec leurs clients. »

Il s’adresse également aux particuliers : « travailler aujourd’hui et faire partie de cette reprise économique est un élément fondamental pour l’Etat. C’est un moyen de contribuer à sortir le plus vite possible de cette pandémie. »

Les chefs d’entreprises sont habitués à se battre pour être meilleurs tous les jours et, au nom de l’UE57, Jean Poulallion souhaite témoigner son soutien et son entière confiance dans leur capacité à se réinventer.

Revoir l'entretien (début à 19 min 35) : https://viamirabelle.tv/viamirabelleinfo-votre-journal-confine-du-mardi-7-avril-2020-avec-la-collaboration-de-tv8-moselle-est-mosaik-cristal-et-viavosges/