Sécurisons la reprise économique

Réunis à l’occasion d’une visio-conférence, 10 chefs d’entreprises autour de Jean POULALLION , Président de l’UE57, ont pu échanger ce matin avec Fabrice LESACHE, Vice-Président du MEDEF, au sujet de la situation des entreprises en Moselle. Ils représentaient une large palette de secteurs d’activité (Industrie, Commerces, services, BTP) et des entreprises de toutes tailles (5 à 15 000 salariés).


En synthèse des échanges :

Le virus va durer, nous devons mettre tous les moyens en œuvre pour cohabiter avec lui en toute sécurité. Nos entreprises ne peuvent pas assumer un confinement au-delà du 10 mai, il faut donc que, collectivement, nous nous donnions les moyens de cette reprise économique.

L’Etat a mis en place tout ce qu’il pouvait, plus de 1 milliards d’euros chaque jour !
Beaucoup de dispositifs sont mobilisés ou ont été imaginés.

Il nous faut mettre en œuvre les conditions pour reprendre le travail :

  • Le salarié doit pouvoir travailler en sécurité et en confiance,
  • L’employeur doit pouvoir travailler en sérénité et en sécurité vis-à-vis du risque de faute inexcusable.

Les chefs d’entreprise de Moselle redoutent beaucoup plus les conditions de la reprise et les risques économiques qui lui sont associés que leur capacité à absorber le choc du confinement.
Ils réclament une vaste communication pour réassurer la population et favoriser une adhésion des citoyens et des salariés à la nécessité de reprendre leurs activités professionnelles.

Fabrice LESACHE leur a tenu un discours sincère, lucide et encourageant.
Il leur a communiqué beaucoup d’informations pour mieux comprendre la situation et décrypter les enjeux des semaines à venir.