Laetitia Burckhart, un parcours engagé

Madame Laetitia Burckhart, gérante de la société IMPRETEX, Vice-Présidente Entreprenariat - PME/TPE et Trésorière de l’UE57 revient sur un parcours réfléchi qui l’a amenée à trouver un parfait équilibre entre la gestion de son entreprise et ses missions à l’UE57.


Après avoir décroché son diplôme de Haute-couture, stylisme et modélisme à Paris, Laetitia Burckhart décide de revenir vivre dans sa région natale et d’intégrer l’affaire familiale. Aux côtés de ses parents, elle participe activement au développement de l’affaire commerciale et la création des logos d’entreprise.

« Je rachète la société familiale « Betty Broderie » créé en 1995, pour ensuite l’appeler « IMPRETEX » en 2010. L’amorce d’une véritable mutation de notre outil de travail. »

Laetitia Burckhart façonne son équipe, « sept collaboratrices formées au sein de la structure. Une vraie dream team motivée et disponible (…) Notre marque de fabrique restant avant toute autre considération, la réactivité et la proximité pour nos clients qui sont les TPE, PME et associations. »

Spécialiste reconnu pour ses compétences artisanales dans le domaine de la broderie industrielle, le marquage et l’impression textile, IMPRETEX se veut fidèle envers ses clients avec un savoir-faire reconnu qui dure depuis 1995.

Le point le plus fort de cette reprise familiale, c'est assurément d'avoir démontré que, derrière chaque idée et derrière chaque entreprise, il y a une femme entrepreneure « Laetitia Burckhart » qui a su porter l’affaire familiale là où personne ne l’attendait.

« Notre atout majeur réside dans notre capacité d’adaptation et notre recherche permanente de l’excellence et de produit novateur. »

Son champ d’intervention est vaste « de une à dix mille pièces, il n’y a pas de petits clients ». 

« En cette période de confinement l’un de mes partenaires en Chine depuis 14 ans a enrichi ma palette de produits avec des masques de protection pour les entreprises du tertiaire, commerciale, industrielle, bâtiment et autres, et ceci pour palier la reprise de chaque activité après le déconfinement. »

Depuis le début de la crise sanitaire, l’UE57 a réfléchi pour pallier la pénurie de masques de protection et c’est tout naturellement qu’en tant que Trésorière de l’UE57, Laetitia Burckhart a su être réactive en voulant faire profiter à l’ensemble des adhérents une commande massive de masque de protection.

Pour pallier cette recrudescence exceptionnelle, Laetitia Burckhart a demandé le soutien de William Raphose pour l’organisation et la gestion commerciale tout en lui demandant de faire profiter son réseau professionnel des services de la société IMPRETEX.

Vice-Présidente Entreprenariat - PME/TPE et Trésorière de l’UE57, Laetitia Burckhart explique que cela est un choix « de dirigeante inquiète pour le futur des petites et moyennes entreprises ».

 « Mon adhésion correspond à la prise de conscience de l’importance de militer afin de défendre nos droits et d’apporter mon expérience de femme chef d’entreprise. Je cumule ma fonction, attachée aux TPE-PME, avec la responsabilité de trésorière. Situation identique au niveau de la région Grand Est. »

Chef d’entreprise engagée et gérante de sa propre société, Laetitia Burckhart trouve l’équilibre entre ses aspirations professionnelles et ses convictions personnelles.

 

© Photo Républicain Lorrain - Certains propos sont tirés de l’article du RL « Laetitia Burckhart : une destinée cousue de fil blanc »